Pour diverses raisons je réactualise cet article

Cherche don brouette pour sauver divers petits potagers, situés au niveau du futur projet d’éco-quartier des Vaites, en face de carrefour contact, à proximité de l’arrêt de tram schweitzer.

Pour sauver plantations bio, rue de Charigney à Besançon, afin de transporter des bidons d’eau de la source au potager, on en a déjà une, mais des petits malins se sont amusés à enlever les pneus, pour procéder à je ne sais quels jeux avec.

A l’avenir elle sera enfermée dans une petite cabane improvisée avec un cadenas, si les jardiniers prennent régulièrement soin de la ranger après chaque utilisation.

Merci d’avance pour votre générosité.

20170610_170506 (2)

Ce n’est pas que pour moi, personnellement je souhaite sauver mes pieds de tomates, et mes pieds de poivrons, mes potimarrons ont déjà rendu l’âme. Dommage, je l’ai avais semés moi même avec des graines que j’avais récoltées, à partir de légumes bio, nettoyées et conservées précieusement jusqu’en Mars 2017, date de mes premiers semis.

D’autres jardiniers amateur pourraient également sauver leurs plantations diverses, avec plus de facilités, car c’est lourd à porter l’air de rien des bidons d’eau.

Si la récolte pouvait ainsi être sauvée, j’en partagerai une partie avec plaisir.

Pour me contacter burney.d25@laposte.net

Bien amicalement

Christèle

 

Le panier solidaire de la semaine

N’ayant pas eu le temps de détailler mon panier de la semaine dernière, cette fois j’ai décidé de prendre les devants et de consulter « la feuille de choux » (petit fascicule avertissant du contenu de panier)

Alors dès demain après midi j’irai chercher le contenu de ma caisse, contenant :

Carottes
Courgette
Chou cabus ou concombre ou pommes de terre nouvelle
Oignon vert botte
Salade

Il me tarde d’y être, j’ai sérieusement repris goût à la cuisine des petits légumes depuis que j’ai travaillée la-bas et je n’en ai jamais autant mangé de ma vie Lol

En plus la qualité est trop top, c’est délicieux et valorisant de pouvoir mieux manger, même sans moyens financiers mirobolant.

Petit clin d’œil pour la fête de la musique à P-L-V-

Heureusement que ce week-end là j’ai pu profiter pleinement de l’intérêt que mon porté mes enfants, qu’on a pu profiter de s’amuser autrement, car la fête de la musique à Pierrefontaine-Les-Varans n’a pas franchement été cette année comme d’habitude.

Pas de spectacle d’école sur la place comme à l’accoutumé, pas vraiment d’ambiance, on est parti un peu dépité quand même vers 10 h du soir.

De quoi s’offrir une boisson fraîche et un petit sandwich, la buvette n’a pas vraiment désemplie, mais côté animations, pas franchement grand chose.

Si ce n’est qu’un vas et vient bien agréable de chevaux ou poneys, pour faire un petit tour aux enfants, sinon pas vraiment d’animations comme les autres années.

Dommage !!!

20170624_202732

20170624_201727 (2).jpg

 

 

 

 

 

Le point sur mes cucurbitacées

Semés en Mars à partir de graines bio que j’ai récupéré dans les légumes de l’année dernière, mes cucurbitacées se portent à merveille :

Mélange de potimarrons, de citrouilles ou encore courgettes spaguetty du jardin de Cocagne, dans un espace permaculture, la nature a bien travaillée.

20170627_064543

20170627_064244

Un grand merci à Stéphane qui se reconnaîtra forcément, pour le travail énorme qu’il a réalisé pour créer et entretenir tous les jours, cette magnifique butte permaculture.

Lien vers mes 1ers semis bio

Nouveau diagnostique, Je découvre mes Emails

Demain matin à 9 h nouveau « diagnostic en marchant », pour faire le point sur les problèmes du quartier Orchamps /Palente, départ 5 rue Berlioz, l’idée est ensuite de partager un repas tiré du sac, vers 12 h 30 / 13 h, pour ceux qui le souhait dans les locaux de la galerie associative.

Pour ne pas rester chez soi et se plaindre dans le vide, il est parfois nécessaire de se bouger et de prendre le droit à la parole pour que les choses changent vraiment dans le bon sens, le nombre fait la force, il ne faut jamais oublier cela !!!

Merci d’avance à ceux et celles qui feront le pas, voir l’effort de participer de plus en plus à ce genre de démarche pour redonner espoir tout simplement en notre pays ou notre ville.

Ca a déjà le mérite d’exister, faut-il encore le savoir.

Et bien maintenant, vous savez, ce mouvement existe dans tous les quartiers sensibles de Besançon mais pas seulement, de nombreuses villes le font aussi.

A vos claviers pour vous renseigner…

Merci de vous mobiliser en nombre, car tout le monde à le droit à la parole

Le plus dur parfois, c’est de s’en saisir.