Chaque petits gestes comptes

Marre de la surconsommation inutile, du gaspillage, et de l’agro-alimentaire qui nous empoisonne.

J’ai plein de petits gestes réflexe que je ne me force même pas à faire, ça vient tout seul, ça vient du cœur sans réfléchir et avec une volonté de changement radical des comportements humain.

Je composte dans un seau les restes biodégradable, je recycle chaque bout de cartons pour faire des bricoles et des boites de rangement que je customise, la mère café fait son arabica à la casserole, ma cafetière est dans ma cave direction brocante d’été.

Je ne supporte plus les lumières qui ne servent à personne et je déteste me dire que je dépense du charbon et du nucléaire. Ça m’horripile, et je me rend compte qu’avec l’âge je deviens de plus en plus maniaque.

Toute les nuits les boutons de multiprises sont éteins, heu même la journée si j’estime qu’on en n’ a pas besoin.

Je cuisine et consomme 100 % de gaz bouteille.

J’ai évidemment une machine à laver, un petit frigo congèle, mais aucun superflu et mon micro-onde ne me sert qu’à réchauffer mon café. J’ai même failli le jeter, mais du coup je l’ai gardé.

En dehors de ça, j’ai un petit mixeur à soupe et un simple batteur à œufs.

Par contre, élément indispensable à ma survie (MDR) mon tourne disque et mes vinyles. J’adore la musique et encore plus celle des années 75/80.

J’allais oublier, depuis un an déja la seule télé qui tourne (pour le peu qu’elle sert) c’est uniquement pour la console de jeux de mon fils et je suis très heureuse comme cela, je ne m’ennuie jamais car je suis très créative et use régulièrement du système D pour créer moi-même ce dont j’ai besoin.

Mes passions parmi tant d’autres : la récupération, les brocantes et le recyclage de tout ce qui me passe sous la main.

Je consomme le plus possible de produits locaux et bio, fruits et légumes au marché des tilleuls en attendant mon panier solidaire (aucune récolte possible ce mois de Mai  au jardin de Cocagne) et je console plus rarement mais de manière plus responsable les œufs bio du marché pour éviter la surconsommation d’ œufs de poules qui se piétinent pour survivre.

Ce n’est pas du tout une question de budget mais bel et bien une question de volonté, car chaque petits gestes même infime peuvent tout changer, j’en suis persuadée.

Et mon budget je vous l’affirme est extrêmement limité.

Donc je sais parfaitement de quoi je parle.

Et si j’y arrive c’est que tout le monde peut le faire !!!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s