Le mauvais stress, un mal qui tue

Ma trop grande empathie envers des gens « toxique »ou « pervers narcissique » ces personnes qui ne valent pas la peine qu’on se battent pour eux, ni qu’on essaye de les changer ou les faire évoluer vers de vraies valeurs, car ils sont complètement fermé au bonheur et ne pensent qu’à eux en général, m’ont amenée à souffrir de nombreuses maladie psychosomatique du à un excès de mauvais stress et un taux d’adrénaline souvent très élevé, voir excessif (A crevé le plafond en 2013) taux le plus haut qu’un être humain puisse supporter, suivi d’un coma inexpliqué de 5 jours consécutif entraînant une perte de poids de 9 kg.

Révélant ainsi la présence d’une tumeur surrénalienne (phéochromocytome) de 9 cm de diamètre, opéré d’urgence courant 2003, ablation complète de la surrénale.

Le mauvais stress peut bel et bien tuer, c’est pas moi qui dirai le contraire.

Des problèmes hormonaux très grave, m’on fait développer un kyste ovarien de 2 Kg (oui rien que ça, 20 cm de diamètre environ) à opérer d’urgence en 2008.

Maintenant fibrome sous-séreux à l’extérieur de l’utérus de 7,2 cm de diamètre X 5,7 cm X 5,5 cm à opérer courant Juin 2017, après quelques bilans complémentaire restant à faire pour suivre mon nodule au fois d’environ 2,2 cm, faire un uroscanner de contrôle pour vérifier rein droit sujet aux coliques néphrétique, pause d’une sonde (JJ) pendant un mois courant Novembre, Décembre l’année dernière.

Ce fibrome qui s’est développé de manière incompréhensible en moins d’un an.

Une échographie faite en raison de douleurs intenses sur le flan gauche ne révélait aucune anomalie fin Mars 2016 et un an plus tard quasi jour pour jour, suite cette fois à des hémorragies intentes en début Avril 2017 le même examen révèle un fibrome sous séreux plus gros qu’une balle de tennis.

Et le corps médical reste interloqué quand je demande comment c’est possible, ils ne savent pas quoi répondre.

Bref, je reprend ma vie en main d’urgence pour aller mieux dans l’espoir d’être enfin un jour débarrassée de tous ses maux, et j’évite les personnes qui peuvent me faire du mal, rien qu’avec des mots afin de me libérer de mon stress qui a dévasté ma vie.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s