Un petit clin d’œil à la ferme de Palente

Trouvé sur le net :

Texte copié/collé depuis leur site, pour la présentation

La Ferme à Palente a ouvert ses portes à Besançon en mai 2014.

Ce projet ne fonctionne qu’avec la participation de tous : membres de l’association, producteurs, consommateurs.
Nous sommes dorénavant tous acteurs pour le faire évoluer dans la convivialité et la coopération.

Nous vous rappelons que l’intégralité des ventes revient aux producteurs. L’association de Palente ne tire pas de bénéfices de cette action. La Ferme à Palente fait la liaison entre producteurs locaux et consommateurs. La commande s’effectue sur internet et les produits sont livrés chaque jeudi.

N’oubliez pas que sont vendus des produits locaux et/ou de saison. On ne tue pas un bœuf pour deux biftecks, les courgettes c’est en juillet, les perce-neiges fleurissent en février et Noël se fête en décembre !

Au plaisir de vous rencontrer lors des livraisons du jeudi à la Ferme à Palente !

ferme3

Publicités

Revenu universel pourquoi pas ?mais ?!

Trouvé sur le net :

« Revenu émancipateur pour vivre épanoui » quel beau rêve !!!

Je fais le même aussi, mais j’ai peur que cela fasse monter les prix de la consommation et que les gens qui travaillent en priorité pour l’argent et non pas par plaisir, ne veulent plus travailler.

Peur que ce beau rêve puisse un jour se transformer en véritable cauchemar.

Les éco-humanites :

motivations-travail.png

Mais j’adhère pour voir.

Par contre cela ne sauvera pas la planète, que l’on doit respecter avec beaucoup plus d’actions éco-citoyenne et de respect.

Merci pour ce très joli croquis.

Une grande cause à défendre

Trouvé sur le net : Lutter pour la protection de notre planète et aussi pour que les animaux retrouvent le droit de vivre dans la dignité.

Contribuer à votre manière à faire vivre cette association, en parlant d’elle à votre entourage, en suivant son actualité ou encore en achetant dans sa boutique pourquoi pas, chacun peut lutter pour ses convictions, même sans grands moyens, à sa manière.

Parfois il suffit juste de réaliser qu’on en est vraiment capable, même par un tout petit geste.

droit des animaux

C’est même pas au bout du monde, pas d’excuses, ça se passe en Franche-Comté.